En vrac

Pas envie de jouer au guide touristique. Mais une petite présentation s’impose, quelques éléments en vrac qui permettraient à l’idée de se faire ou à l’imagination de travailler.

Depuis Ocean Road, à marée basse, sur un dégradé de gris, vert et bleu dans toutes ses nuances, on voit les silhouettes des ramasseurs de coquillages (pour le manger, bien sûr). On assiste aussi à l’entraînement sportif de gars musclés, à des matches de foot à la bonne franquette. Au-delà, les cargos en file indienne ont l’air d’être déposés sur la mer, tant leur ligne de flottaison apparaît basse. Ils attendent leur tour pour entrer au port. Parfois, ça dure des mois. En attendant, libres comme les flamants et toutes une séries d’oiseaux de mer, les pêcheurs vont et viennent dans leurs embarcations en bois, à voile (les dhows) ou à bras (les pirogues).

Il arrive qu’on les voie de plus près. Lorsque par exemple on participe à une sortie en voile, depuis le sélectif yacht club de Dar es Salaam. C’est un peu comme les jeeps des safaris tours qui croiseraient les chasseurs-cueilleurs de la savane. Sauf qu’ici, ce sont les catamarans et voiliers de plaisance qui fraient avec les gars qui sont occupés à placer leurs filets, dans la baie. On se fait un signe de la main, tout au plus. Souvent, le catamaran va trop vite, alors on se contente de ne pas se gêner.

En général, les gens ne marchent pas trop dans les plates-bandes des autres, ici. Les Tanzaniens, il y en a de toutes les couleurs: noirs, bruns, blancs. Des Bantous, des Swahilis, des Arabes, des Indiens, des Occidentaux. En ville, il y a des mosquées, des églises, catholiques et protestantes, une synagogue, des temples hindous et bouddhistes, des centres culturels russe, iranien, allemand, britannique, français, indien, un musée en plein air avec des modèles de maisons de plus de quinze ethnies différentes, des bâtiments coloniaux anciens, des immeubles modernistes, de la tôle, de la boue, du verre et de l’acier.

Dar es Salaam, en arabe, ça veut dire maison de la paix.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s