Carnaval

15h. Carnaval.

Un pirate. Des marins. Des princesses. Des troubadours. Un clown.
« Une après-midi récréative ».
« Il faut les aider. C’est pas des enfants, mais presque ».
Francisca, la « reine », reçoit la cape dans sa chaise roulante, devenue le temps d’un goûter un trône.
Des tambourins. On esquisse des pas de danse. Marianne joue au chef d’orchestre. Autoritaire. Pensant à chacun.
« Allez, on applaudit… »  Est-ce une obligation ?

Lorsque Victoria se met à chanter pour tout le monde, les applaudissements sont joyeux, enjoués. Les tambourins relaient avec entrain. Et les personnes sont enthousiastes de reprendre le refrain en chœur.
D’autres moins. Larguées… Ou moins en phase avec une joie toujours au bord d’être forcée.

Servir des verres de jus de fruits. Des gâteaux sur des assiettes en papier. Les vieux doigts tordus par l’arthrose ont parfois quelques difficultés pour les attraper, les porter aux bouches racornies, édentées.

Apparition du jour: Don Quichotte.
Son fier destrier : une bobine de corde.
Une voix éraillée – ou plutôt : les mots se disent sur un souffle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s