G-PQG4DGB75N

“J’aime embrasser
les mains, et j’aime
distribuer des noms,
et aussi ouvrir grand
les portes,
- toutes grandes - sur la nuit sombre.


M. Tsvétaïeva,  Insomnie et autres poèmes


Catégories
Tous      Poésie      Nouvelles      Livres      Son      Journal


Combustion lente


j’ai les cheveux sur la lune et les paupières
toilées, la langue trop pendue et les poches
à l’envers,
mon allure s’éclaircit, les ratés se succèdent
j’ai du rouge dans la tête et le vent à travers. […]
︎︎︎ Lire
Catégorie
Poésie

(…)


Mes vrais poèmes je les tiens secrets. (Même s’ils sonnent faux.) Je les garde pour les soirs de vague à l’âme, pour pouvoir m’en rouler un et le fumer tranquille, au coin du feu ou sur la terrasse ︎︎︎ Lire

Catégorie
Poésie


Toi qu’embrasse la lumière


Nous sommes ceux que la lumière côtoie
et que l’ombre talonne,
en migration, nous sommes
les passants d’une histoire qui trébuche ︎︎︎ Lire

Catégorie
Poésie


Brindilles


Il faut s’accroupir au plus noir de la terre et tendre l’oreille. Un ver, une tige, un tigre peut-être y creuse son chemin.
︎︎︎ Lire
Catégorie
Livres, Poésie
Newsletter
Inscrivez-vous via votre adresse mail.